Les tomates : comment bien s’en occuper dans votre jardin ?

La culture de la tomate est souvent à l’origine de la création d’un jardin potager, et tout amateur de tomates rêve de cultiver la tomate ultime : ferme mais juteuse, douce mais piquante et aromatique. Le secret de la culture de tomates savoureuses est de choisir les meilleures variétés, de bien démarrer le semis des plants et de contrôler les problèmes avant qu’ils ne surviennent.

Fournir beaucoup de lumière

Les plants de tomates ont besoin d’une lumière forte et directe. À moins que vous ne les cultiviez dans une serre, votre meilleure option est d’utiliser une sorte d’éclairage artificiel pour les plantes pendant 14 à 18 heures chaque jour. Pour que les plants de tomates soient trapus et non frêles, gardez les jeunes plants à quelques centimètres seulement des lampes de croissance fluorescentes. Vous devrez augmenter l’éclairage au fur et à mesure de la croissance des plants. Lorsque vous êtes prêt à les planter à l’extérieur, choisissez l’endroit le plus ensoleillé de votre potager.

Enterrer les tiges

Plantez vos plants de tomates plus profondément qu’ils ne viennent dans le pot, jusqu’aux quelques feuilles supérieures. Lorsqu’elles sont plantées de cette façon, les tomates sont capables de développer des racines tout le long de leur tige. Plus il y a de racines, plus la plante est forte.

Supprimer les feuilles du bas

Une fois que vos plants de tomates ont atteint une hauteur d’environ un mètre, enlevez les feuilles du pied inférieur de la tige. Lorsque les plants se remplissent, les feuilles du bas reçoivent le moins de soleil et de flux d’air. Comme ces feuilles se trouvent près du sol, les pathogènes du sol peuvent facilement s’y répandre. Les éliminer permet d’éviter que les maladies fongiques ne s’installent.

Pincer et tailler pour plus de tomates

Pincez et retirez les drageons qui se développent dans l’articulation de l’entrejambe de deux branches. Elles ne porteront pas de fruits et priveront le reste de la plante de son énergie.