Conseils pour amenager son jardin

Comment aménager un jardin ? Par quoi commencer ? Quels outils de jardinage doit-on avoir en sa possession ou non ? Comment faire en sorte que l’aménagement extérieur de la maison ressemble au travail de vrais professionnels du jardinage et de l’aménagement paysager ? Parfois, lorsque vous commencez à aménager un jardin, vous avez tellement d’attentes que cela peut devenir une tâche compliquée. Aujourd’hui, dans cet article, nous allons vous offrir nos meilleurs conseils en ce qui concerne l’aménagement de jardins, ou leur rénovation, si vous souhaitez en profiter davantage pendant les prochains mois de soleil, de lumière et de beau temps.

Consacrez du temps à la création d’un plan

Ce premier conseil pour aménager votre jardin en peu de temps et avec d’excellents résultats peut paraître très évident. Toutefois, c’est un conseil que tout bon professionnel comme cet architecte paysagiste de balcon à Paris vous donnerait : ne touchez pas un brin d’herbe sans avoir une idée et un plan de votre futur jardin. Le temps que vous consacrerez à la planification de votre projet d’aménagement de jardin vous sera utile :

  • Parcourez chaque mètre carré de l’espace disponible. Observez les détails du terrain, la distance séparant chaque partie de votre maison ou de votre clôture, etc.
  • Observez le terrain à différents moments de la journée pour voir comment la lumière du soleil frappe l’espace.
  • Réfléchissez aux aspects pratiques nécessaires, tels que : le budget dont vous disposez, non seulement pour concevoir et aménager le jardin, mais aussi pour l’entretenir correctement ; ce que vous aimeriez planter et ce que vous ne voudriez pas voir pousser ; les outils ou machines dont vous aurez besoin pour travailler convenablement et obtenir les meilleurs résultats en peu de temps (tondeuses à gazon, taille-haies, élagueurs, souffleurs de feuilles et aspirateurs, etc.)
  • Mettez les réponses aux questions clés sur papier.

Ce premier conseil consiste donc à prendre le temps d’imaginer votre futur jardin. La seconde étape consiste à écrire sur papier les réponses aux questions clés qui suivent ci-dessous.

À quoi va servir le jardin ?

Avant de commencer à aménager un jardin, il est important de réfléchir à l’usage que l’on fera de cet espace extérieur. Peut-être aimeriez-vous avoir un petit jardin pour planter quelques herbes aromatiques ou quelques haies de roses ou de géraniums. Ou peut-être voulez-vous vous attaquer à un projet plus complexe et concevoir un espace extérieur avec des zones pour manger, jouer, planter…

Pour répondre à cette question, il existe différents types de jardin :

Le jardin classique : il est composé de plusieurs parterres de fleurs autour d’une pelouse immaculée. Les plantes sont taillées selon la forme souhaitée. Les mauvaises herbes ne poussent pas et l’ensemble doit toujours avoir un aspect soigné, comme s’il venait d’être balayé. Il nécessite souvent de nombreuses heures de travail et est plus rigide et moins évocateur que d’autres types de jardins.

Le jardin sauvage : il cherche un résultat beaucoup plus naturel et plus sauvage, comme son nom l’indique. Il doit ressembler à un coin spécial d’une forêt ou d’une prairie. Pour y parvenir, il faut utiliser des plantes indigènes et les laisser pousser à leur manière, sans trop les diriger. Des parterres plus formels peuvent être associés à d’autres plus sauvages, de sorte que le résultat final allie ordre et spontanéité.

Un jardin mixte : très attrayant, c’est un jardin qui mélange des plantes ornementales, médicinales, comestibles, aromatiques et des arbres fruitiers. Il s’agit d’un jardin pratique, que les enfants apprécient particulièrement.

Le jardin zen : il utilise une petite variété de plantes, de gros rochers comme « montagnes », et du gravier ratissé simulant les vagues de la mer. Le paysage qui en résulte rappelle les îles japonaises dans l’océan. Il s’agit de compositions minimalistes et asymétriques qui favorisent la méditation.

Vous pouvez par ailleurs créer des jardins miniatures. Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace pour créer un jardin : un rebord de fenêtre ou un petit balcon peuvent être utilisés pour disposer quelques plantes et créer un coin vert où la nature est le protagoniste. Les bonsaïs ou même les suiseki, petits rochers dont la forme rappelle celle d’un paysage montagneux, peuvent remplir ce rôle, et ne nécessitent pratiquement aucun espace.

Qui va entretenir le jardin ?

Vous avez probablement vu des milliers de photos de jardins remplis de fleurs, de plantes ornementales, d’herbes aromatiques, d’impressionnants bassins zen, de belvédères, d’aires de jeux, de piscines. Nous aimerions tous profiter d’un tel paysage privé, mais la question clé que vous devriez poser lorsque vous voyez ces merveilleux petits ou grands jardins dans les magazines est la suivante : qui va les entretenir ?

Si vous comptez le faire vous-même, pensez au temps qu’il vous faudra pour maintenir chaque coin de votre jardin en parfait état, quelle que soit la saison. Si vous travaillez du lever au coucher du soleil, vous devrez peut-être envisager un aménagement de jardin simple, planter des plantes rustiques qui se soignent presque toutes seules, remplacer le gazebo par un barbecue intégré, réduire l’espace que vous consacrez aux zones qui prennent le plus de temps à entretenir, etc.

Combien coûtera l’aménagement du jardin ?

Une erreur commune que beaucoup de personnes commettent lorsqu’elles aménagent leur propre jardin est de ne compter que le budget nécessaire pour commencer les travaux : les machines qui ne doivent être payées qu’une seule fois, les portails ou les clôtures, le système d’irrigation, la cabane à outils, etc. Mais elles n’incluent pas les coûts d’entretien dans leurs comptes.

De nombreux facteurs influencent les coûts d’entretien d’un jardin, mais l’un d’entre eux est important : le type de végétation que vous allez y inclure. Chaque plante, arbre, arbuste, fleur, herbe aromatique, a des besoins spécifiques en termes de type de sol, de quantité et de qualité d’eau, d’engrais. Il y a des espèces végétales qui ne demandent pratiquement rien en termes de budget. De ce fait, faites le calcul et pencher vous vraiment sur la question du coût de votre jardin de maintenant et de demain.

Si vous avez suivi chacune de ces étapes à la lettre, en répondant sérieusement à chaque question, vous pouvez commencer la réalisation de votre projet d’aménagement. Cependant, quelles que soient vos réponses, il est toujours conseillé de faire appel à des professionnels ou des paysagistes qui sauront vous guider, voire même vous garantir de meilleurs résultats.